L’histoire

Et si l’on imaginait un projet.. et qu’ensuite, on decidait de lancer un appel à participants, pour créer une équipe et le réaliser.
Nous appellerait-on des rêveurs?
Car c’est exactement comme ça que le festival Magari a vu la lumière en 2016.
Le projet était d’organiser une journée artistico-culturelle pour raconter la créativité italienne au-delà des idées reçues.  Mais, sans doutes, la tâche la plus difficile était de fidéliser une équipe operative constituée par des membres qui ne se connaissaient pas auparavant.
Et bien, les rencontres sont parfois fortuites et elles vont au-delà des expectatives.
C’est ainsi, de manière totalement naturelle et libre, que le noyau organisationnel de la première édition s’est créée.
Francesca Di Croce en binôme avec Valentina Pastore ( la folle qui avait lancé l’appel à partecipants), s’est chargée du développement conceptuel et organisationnel du festival, avec la collaboration de Federico Di Salvo  et Pierluigi Tosi directeur de la programmation musicale.
L’on s’est choisi et on a structuré  ensemble  une programmation riche et variée autour des plusieurs activités dont: projections, expositions, installations, spectacles, concerts et créations culinaires. Au fil des semaines, l’ équipe « Magàri » s’est agrandit pour accueillir des membres de plus en plus nombreux.
Le 18 juin 2016, jour de la première édition du festival, le staff comptait plus d’une cinquantaine de membres, entre organisateurs et artistes, tous présents, engagés pleinement avec autant de talent, d’humour et d’envie.
Par ailleurs, lors du festival, la plateforme d’echanges Magàri-Coworking a été fondé par Fabrizio d’Elia.  Le co-working de Magàri a l’objectif de garantir et promouvoir la mise en relation d’artistes et professionnels  afin de construire un réseaux dédié aux travaux créatifs.

Il est des projets comme des amours, certains nous bouleversent plus que d’autres, comme une alchimie magique qui a joué pendant les mois de préparation qui precedent le festival Magàri.
Comme le mot le dit, le succès inattendu de la première édition, nous a donné le sentiment si fort d’avoir raison d’être là.  Et nous y sommes maintenant de plus en plus motivés à devenir plus grands en gardant toujours le même esprit familiale, libre, collaboratif, joyeux et passionné qui nous a caracterisé jusqu’à présent.
Magari !